Comment réussir son entretien d'embauche en Suisse ?


Vous avez rendez-vous avec une agence de placement en Suisse et vous vous demandez comment bien préparer cet entretien ? 

Qui mieux qu'Aline, recruteuse Man emploi pour vous guider dans cet exercice. Réputée pour leur bienveillance et leur qualité humaine, l'agence d'intérim de Genève se prête au jeu de l'interview et livre ses meilleures astuces pour réussir son entretien d'embauche.

Candidats dans le bâtiment, le génie civil, le tertiaire ou la logistique ? Cet article est pour vous, alors prenez note !
 

Conseils d'un recruteur en agence de placement à Genève

Comme promis, découvrez les retours d'expériences d'Aline, responsable en ressources humaines et conseillère en personnel chez Man Emploi. 


Bonjour Aline, peux-tu te présenter et nous expliquer ton rôle chez Man Emploi ? 

Après des études de communication et ressource humaine, j'ai fait mes premiers pas au sein d'une grande agence de placement temporaire en France. Un an après, (en janvier 2009) j'intégrais MAN EMPLOI.
Depuis, mon travail consiste à gérer toute la partie RH, le placement, les clients et les collaborateurs.  
 

Man emploi est réputé pour son approche humaine du coup, qu'est-ce qui vous différencie des autres agences et comment se déroule un entretien type ? 

Grâce à sa taille humaine, Man Emploi est une agence proche de ses collaborateurs. Cette relation privilégiée nous permet de personnaliser les placements et de s'assurer que chaque candidat s’intègre parfaitement dans la société où il est placé.
De plus, nous recevons chacun des postulants sur rendez-vous afin d'approfondir la qualité de l'entretien avec un maximum d'écoute et d'échange.  
 

Quels sont les détails et comportements courants les plus rédhibitoires pour toi lors d'un entretien d'embauche ? 

Les personnes TROP sûres d'elles, voire arrogantes. Quelle que soit la remarque ou la question, elles ont tout vu, tout fait et sont les meilleurs du monde !
Bien entendu, un candidat sûr de lui reste un atout pour une entreprise, mais en entretien, un minimum de modestie est conseillé pour rester crédible.
 

Quelles qualités essentielles recherchez-vous chez un candidat ?

Chez Man Emploi, on fonctionne beaucoup au feeling. On recherche avant tout les personnes volontaires, fiables et motivées. Des personnes qui souhaitent réellement travailler et s'investir professionnellement. 
 

Sur quoi évaluez-vous un postulant ? Y a-t-il des différences selon le secteur d'activité ?

De manière générale, nous nous concentrons sur ses compétences. Puis sur son expérience professionnelle. Selon le profil recherché et le cahier des charges fourni par le recruteur, nous adaptons l’entretien.


Quelles questions attendez-vous de la part d'un candidat ? À quels moments les poser ?

Comme à l'école, il n'y a pas de question bête en entretien.
La définition et les caractéristiques du poste à pourvoir doivent être claires pour chaque candidat. Selon leurs attentes, nous répondons à toutes les interrogations qu'ils sont susceptibles de se poser. 

Merci Aline pour ce retour d'expérience. 

Sachant le déroulement d'un entretien, voyons comment bien préparer votre rendez-vous… 
 

Comment préparer son entretien en agence d'intérim ? 

Vous souhaitez convaincre les recruteurs comme Aline ? Un conseil : suivez ces recommandations avant le jour J.

Faire bonne impression

Soyez ponctuel : arriver 10 minutes à l'avance, par exemple, montre votre motivation et le respect envers votre recruteur. Pour ne pas vous louper, programmez une alarme et un moyen de locomotion fiable. 

Être présentable : lors d'une première rencontre, votre apparence est le premier critère pour juger votre personnalité et votre sérieux. Pour faire bonne impression, rien ne vaut une tenue de couleurs neutres, propre et sans pli. Soignez votre coiffure, votre manucure et votre barbe. Plus vous postulez pour un poste à responsabilité, plus votre tenue devra être professionnelle.  

Restez poli et courtois : Évitez les familiarités.
 

Savoir se présenter à l'oral 

Décrire son parcours professionnel avec aplomb n'est pas inné. Il faut s'entraîner à voix haute, répéter devant son miroir et ses proches jusqu'à ce que votre diction devienne naturelle et posée. Le stress et le manque d'assurance peuvent déclencher des tics de langage ou gestuelle. Avec de l'entraînement, supprimez les "heu", les "voilà" et les "donc" à chaque phrase.

Les questions aux entretiens d'embauche : anticiper les réponses


Les questions pièges ? Un grand classique des entretiens en Suisse ! Étudiez vos réponses et surprenez votre recruteur.


Parlez-moi de vous : attention, ici, votre interlocuteur attend d'être rassuré sur votre présence. Présentez-lui votre parcours et votre personnalité brièvement… 
 

Quels sont vos atouts et faiblesses ? Sachez répondre intelligemment à cette question. Le but ici est d'en lister 2 à 3 de chaque, et tourner vos réponses en avantage pour l'entreprise. Par exemple pour "je suis Bavard", précisez que cela vous rend sociable. Vous apportez une dynamique dans un groupe. 
 

Vos expériences passées en lien avec le poste : l'idée est d'exposer les projets et investissements professionnels dont vous êtes fiers. 
 

Pourquoi le poste vous intéresse-t-il ? Renseignez-vous sur le poste et montrez votre intérêt pour le milieu et les projets.
 

Pourquoi êtes-vous le candidat idéal ? Prudence sur l'excès de confiance (cf. l'interview d'Aline) ici, le recruteur cherche à valider votre bonne compréhension des missions et des enjeux attendus. Insistez par exemple sur votre capacité d'adaptations et votre goût pour les nouveaux challenges. 
 

Comment envisagez-vous votre carrière ? Pour cette dernière question piège, mixez entre l'ambition et humilité, tout en restant cohérent selon le poste visé. 
 

Vous l'aurez compris, l'essentiel dans un entretien d'embauche est votre attitude. Alors, restez maitre de vos arguments, votre assurance et votre aisance, le tout avec concision.

 
Peu importe le secteur d'activité et le poste à pourvoir, réussir à décrocher le job de ses rêves demande un minimum de travail en amont.



La bonne nouvelle ? Vous détenez désormais toutes les informations pour faire la différence.
 

Et n'oubliez pas : On n'a pas deux chances de faire une bonne première impression. Alors saisissez la vôtre !
 

Prêt.e à convaincre le recruteur ?

Envoyez votre candidature spontanée.