Main d'œuvre étrangère à Genève : comment recruter à l'international ?


Vous faites partie des recruteurs à la recherche de personnel étranger?
Comme de plus en plus d'entreprises suisses, trouver de la main d'oeuvre qualifiée devient difficile ?

Parmi les stratégies pour surmonter la pénurie de talent… Certaines sociétés de construction et génie civil genevoises se tournent vers le recrutement à l'international.


Pourquoi recruter à l'international en Suisse ?

C'est un fait : la Suisse fait partie des pays exigeant en termes de recrutement. C'est pourquoi le manque de profils proposés peut conduire les recruteurs à embaucher dans les pays étrangers.


Rechercher des candidats spécifiques

Certaines professions sont plus recherchées en Suisse. Notamment dans le secteur du bâtiment, de la restauration, du commerce et des cadres ou dirigeants d'entreprise.
Au cœur des métiers de la construction, les électriciens, soudeurs ou maçons demeurent les ouvriers qualifiés les plus recherchés à Genève. Surtout en raison de ses nombreux projets en cours. Un fléau issu du manque d'intérêt de la jeune génération pour ces professions… Et d'autres effets post covid expliqués plus en détail dans notre article spécial sur la pénurie dans le bâtiment en Suisse.

 
Palier au manque de compétences

Aujourd'hui, recruter du personnel compétent consiste à embaucher une personne pour ses aptitudes techniques, son expérience et son savoir-être.
Des degrés d'exigences nécessaires afin d'obtenir une équipe de travailleurs efficaces.


Diversifier les méthodes de travail

En intégrant des employés étrangers, les entreprises choisissent d'apporter une nouvelle culture et une nouvelle vision du métier au sein de leur établissement. Cette nouvelle tête pensante dynamise les processus de travail, apporte un regard extérieur et une formation différente pour résoudre un problème et renforcer la cohésion de groupe.


 

Comment embaucher du personnel étranger qualifié ?

Si recruter à l'international reste l'unique recours pour palier à la rareté de main d'œuvre en Suisse, cette démarche demande de connaître les modalités du pays. 



Respecter les lois juridiques

Embaucher du personnel étranger en Suisse impose de suivre certaines règles juridiques. En effet, d'après l'accord sur la libre circulation des personnes, tous les travailleurs issus de l'espace UE/AELE bénéficient d'un accès facilité sur le marché de l'emploi helvétique.
Ce n'est pas le cas des travailleurs des états tiers, limités par des critères d'admissions.*
Pour ce faire, le réseau de coopération EURES (European Employment Services) vous aide dans votre recherche et vous informe sur les modalités d'embauches d'étrangers de l'Union européenne et l'AELE.
 
Concernant les étrangers des pays tiers, les cantons exigent un permis de séjour et de travail. Des démarches fastidieuses selon les cas de figure et à la charge de l'employeur.

 

Passer par une agence de placement spécialisée

En Suisse, les agences de placement de personnel disposent d'un vivier de candidats étrangers prêt à travailler. Formés et sélectionnés sur le volet pour correspondre aux critères et aux exigences de chacun. D'autant plus chez Man Emploi, spécialiste des secteurs tertiaire, construction, génie civil et logistique à Genève.

Son expertise de plus de 25 ans dans ces milieux, lui permet de proposer des services de recrutement personnalisés. Dont la recherche du candidat étranger idéal parmi ses postulants. Une prise en charge totale du candidat. De la constitution de son dossier administratif jusqu'à son accompagnement dès son arrivée à Genève… L'agence d'intérim s'occupe de son intégration professionnelle en Suisse. Une aubaine pour les recruteurs et dirigeants, ne disposant pas du temps nécessaire pour la recherche et les formalités administratives.
 


En quête de l'employé étranger idéal ? Nous pouvons vous y aider. Contactez-nous !


*Les critères d'admission figurent dans la Loi fédérale sur les étrangers (LEtr) et dans l'Ordonnance relative à l'admission, au séjour et à l'exercice d'une activité lucrative (OASA). Ils sont exposés plus en détails dans les directives LEtr.